Historique du site

Traducteur Google

French English German Italian Portuguese Russian Spanish

Qui est en ligne ?

Nous avons 174588 invités et aucun membre en ligne

Statistiques

OS
Linux d
PHP
5.3.27
MySQLi
5.1.49
Temps
03:43
Mise en cache
Désactivé
GZip
Désactivé
Visiteurs
239
Articles
76
Compteur d'affichages des articles
78796

Derniers inscrits

  • jeaperrot
  • janou
  • arlette13
  • nath13
  • isabelle
Boite à outils

2005 : l'histoire d'Amidagadir démarre en mars par un forum coordonnant l'envoi de documents entre passionnés habitués à le faire jusque là par listes privées.
2005 : le site Amidagadir voit le jour en avril pour servir de musée virtuel accessible à tous.

amidagadir_site-1.jpg 
Le nom Amidagadir a été choisi dans le sens d'"amis (passionnés) d'Agadir" comme, par exemple, les "amis de la 2CV" ou les "amis du Louvre" mais il est interprété comme "cercle d'amis originaires de la ville d'Agadir".
Le contresens peut paraître anecdotique mais dans un groupe de plus de 100 amis discutant librement de tout sujet, il est impossible de coordonner un travail de mémoire. Cependant, l'effet thérapie de groupe a parfaitement joué son rôle auprès des rescapés partis au lendemain du séisme, les "reconstructeurs" (la reconstruction de la ville a eu un effet thérapeuthique chez les rescapés restés sur place) les aidant à se réapproprier ce qu'ils ont enfouis sous une chape de douleur.
2009 : le forum Amzilagadir voit alors le jour. Le premier chantier est le déménagement des photos de classes sur Picasa (le logiciel "Photos de Famille" ayant démontré ses limites), c'est un franc succès mais hélas, le chantier suivant "cartes postales" ne franchit pas la phase de démarrage.

amidagadir_site-2.jpg

2010 : amidagadir.fr et communautejuiveagadir.com jouent un rôle de regroupement des associations présentes au Cinquantenaire, rôle d'autant plus déterminant que le relayage de la succession d'ordre et contre-ordre durant l'organisation de l'événement a pu s'effectuer rapidement. La page facebook est ouverte le temps de créer le buzz auprès d'un public n'ayant pas spécialement connaissance de la catastrophe (seules 2 écoles primaires ont effectué un travail préparatoire de mémoire).
Le Cinquantenaire est l'occasion pour les associations de tribus gadiries de trouver dans la ferveur intacte de la diaspora pluricommunautaire,  la caisse de résonance pour structurer, implanter et transmettre la mémoire gadirie.
Elles se fédèrent en super association Izoranes n'Agadir (racines d'Agadir), authentique mémoire vivante de la ville.

2011 : Amidagadir se reconcentre sur son objectif initial, le forum Amzilagadir reprend du service avec un travail sur Talborjt salué par tous. La page facebook a finalement rencontré plus de succès que prévu et bien que doublant le travail, reste ouverte

2012 : Amidagadir est désormais sur les rails du partage de la mémoire d'Agadir dans un esprit pluricommunautaire et intégre l'interactivité des réseaux sociaux.

amidagadir_site-3.jpg