1987_k-l-brown&a-lakhsassi_la-destruction-est-comme-un-oued_le-tdt-d-agadir_un-poeme-en-tachelhit

Traducteur Google

French English German Italian Portuguese Russian Spanish

Qui est en ligne ?

Nous avons 174923 invités et aucun membre en ligne

Statistiques

OS
Linux d
PHP
5.3.27
MySQLi
5.1.49
Temps
09:38
Mise en cache
Désactivé
GZip
Désactivé
Visiteurs
239
Articles
76
Compteur d'affichages des articles
78821

Derniers inscrits

  • jeaperrot
  • janou
  • arlette13
  • nath13
  • isabelle
Boite à outils

Le poème est le pilier central de la tradition orale berbère et son conteur traduit la pensée du peuple.

A l'annonce du séisme, une autorité avait évoqué l'idée d'un châtiment contre la ville d'Agadir jusque là bénie par sa situation et son essor touristique.
Là est peut-être la source d'inspiration d'Ibn Ighil, nous ne le saurons jamais car le poète n'a jamais commenté les circonstances de sa composition (voir p 5 /26).
Plus tard, peut-être pris d'un doute, il éludera dans ses récitations le châtiment divin pour cause d'immoralité des gadiris mais l'auditoire connaisseur de la version originale du poème, proteste (voir p 6 /26) sans doute pour que le pouvoir d'admonition subsiste.

(clic sur l'image pour ouvrir le document, le moteur de recherche ne fonctionne pas en mode plein écran).

1987_k-l-brown&a-lakhsassi_la-destruction-est-comme-un-oued_le-tdt-d-agadir_un-poeme-en-tachelhit_coll-perrot_41_400