Imiss (Agadir sur Google Earth)

Traducteur Google

French English German Italian Portuguese Russian Spanish

Qui est en ligne ?

Nous avons 174612 invités et aucun membre en ligne

Statistiques

OS
Linux d
PHP
5.3.27
MySQLi
5.1.49
Temps
04:38
Mise en cache
Désactivé
GZip
Désactivé
Visiteurs
239
Articles
76
Compteur d'affichages des articles
78805

Derniers inscrits

  • jeaperrot
  • janou
  • arlette13
  • nath13
  • isabelle
Boite à outils

Les voeux 2011 et l'appel aux artistes d'Abdallah Aourik pour l'organisation du cinquantenaire culturel 2012 sont l'occasion de rendre hommage à tous ces artistes ayant saisi les plus belles images inscrustées dans nos mémoires.

Le carroussel reprend 60 oeuvres resituées dans Google Earth 3D depuis leurs perspectives d'alors.

Cliquez sur la photo, il s'ouvrira sur une autre fenêtre (voir en bas d'article des explications succintes pour en profiter pleinement)

2011_voeux_500

La photo qui sert d'affiche au carroussel fait partie d'une collection de 3 tableaux mis au grand jour grâce à une chaîne d'amitié depuis Félix Bellenot le peintre, le Dr André Sallard, directeur du premier hôpital d'Agadir, leurs enfants, le site agadir1960.com et l'incontournable Raspoutine.

Toutes les oeuvres sont celles de nos amis d'enfance ou d'amoureux de passage, débutants ou consacrés, qu'importe, elles nous ravissent.

Pour servir le carroussel et en faire un mélange détonant en configuration visite plein écran, la musique envoutante d'Hindi Zahra, couronnée par le Prix Constantin 2010 :

http://www.hindi-zahra.com/fr/

Que dire sur Hindi ? Sinon que c'est dès le premier disque "Handmade", une immense artiste fidèle au fait-main si cher à nos artisans : nous n'avons pas fini d'éprouver une certaine fierté qu'une part de son inspiration provienne de son enfance Ben Sergaouie.

Là encore, toute une chaine de l'amitié pour la faire remonter jusqu'à nous, Hindi bien-sûr et sa rencontre-retrouvaille avec Domino à la salle Victoire II le 12 mars 2010 qui a eu la présence d'esprit de lui demander cette précieuse dédicace :

hindi mtp pour les amis d'agadir 03_13_1_500

La traduction d'Oursoul par Lahsen Roussafi, Mohammed HIFAD et Joël Coëffic :

Je ne peux plus
Le temps court
Les yeux ne voient plus
Où je vais !
Quel est mon avenir ?
Je ne vaux plus rien !
Mon cœur est fatigué.
Il ne peut plus luter.
Ce qui est arrivé ne peut plus s’effacer !
C’est arrivé il y a longtemps !
C’est arrivé il y a longtemps !
Je n’aurais plus jamais ce que je veux !
Ils m’ont dit ça va s’arranger.
Je n’aurais plus jamais ce que je veux !
Ils m’ont dit ça va s’arranger.
Il est tôt et la vie est longue
Mais où je vais ?
Où vais-je donner de la tête ?
Ils m’ont dit reste, ton mari viendra
Ils m’ont dit : reste il viendra
Je n’aurais plus jamais ce que je veux !
Ils m’ont dit : ça va s’arranger.
Je n’aurais plus jamais ce que je veux !
Ils m’ont dit : ça va s’arranger.
La vie ne vaut plus rien,
Si tu n’es pas là
Viens ! viens !
Je n’aurais plus jamais ce que je veux !
Ils m’ont dit ça va s’arranger
Je n’aurais plus jamais ce que je veux !
Ils m’ont dit ça va s’arranger.

Oursoul

zman ari tazale
iwaln oursoul zrane
mani righ
mani mourigh
oursoul sweeh yat
tassa inou trmi
oursoul tzdar
ghayli ijrane ijra
ijra yadli
ijra yadli
oursoul oufih ghayli rih
naniyi tla tafourkte
oursoul oufih ghayli rih
maniyi tla tafourkte
zmane ighzik tghzif dounite
ma is righ
mani mou righ
naniyi gawr ira diachki argazn’m
naniyi gawr ira diachki
oursoul oufih ghayli rih
maniyi tla tafourkte
oursoul oufih ghayli rih
maniyi tla tafourkte
dounite ousoul tsawa yat
ih ghid ourtlite
achkid achkid
oursoul oufih ghayli rih
naniyi tla tafourkte
oursoul oufih ghayli rih
maniyi tla tafourkte

 

Bonnes fêtes de fin d'année et meilleurs voeux pour l'année 2011 !

 

Explications succintes pour profiter de Imiss :

  1. vérifiez sur http://earth.google.fr/intl/fr/plugin/ quee vous avez le plugin GE sinon il vous sera proposé de le télécharger
  2. lorsque la page est enfin ouverte (soyez patient, le débit d'octets passe par ma freebox personnelle), cliquez sur la notice_imiss_visite-plein-ecran.jpg

 

Google nous a offert de magnifiques étrennes pour 2008 : Agadir en haute définition.

C'est l'occasion rêvée d'y superposer l'ancien plan de 1959, réalisé par le cabinet technique Bret-Leuzinger, afin de retrouver dans la ville reconstruite le point précis (à 15-20 m près) de son ancienne maison ou immeuble.

Le Talbordjt et le Plateau Administratif ont été interdits de reconstruction, à la fois pour suivre les recommandations du Service Géologique mais aussi pour sanctuariser les lieux. Il est très émouvant de lire l'ancien tracé des rues 50 ans après. On dit que le délai de respect des morts s'est achevé en 2010. Pour tous les rescapés, c'est l'occasion de rappeler avec les Izoranes n'Ogadir et les anciens de Talbordjt, notre devoir de mémoire.

On s'aperçoit que les rues d'Anza et du Quartier Industriel n'ont pas changé après 1960 ainsi que pour une partie de celles de la Ville Nouvelle.

Que la ville ne comportait quasiment que les quartiers de Founti et Agadir Ighir (Kasbah) en 1921.

N'oubliez pas d'installer le plugin GE si ce n'est déjà fait :
http://earth.google.com/intl/fr/plugin/

Ce travail résulte du façonnage de la forge Amzilagadir composée d'érudits sur Agadir. Il est destiné à collecter les lieux et dates de tout ce qui fait Agadir (si vous détectez une erreur , merci de nous la signaler). Google Earth par le web est un bel outil pour travailler sur la mémoire, il est normal qu'appliqué à Agadir, nous l'appelons IMISS (cliquer sur IMISS pour l'ouvrir). Si certains jeunes ont l'envie de compléter les bâtiments 3D, leur travail rejoindra le Salam.

Merci à vous tous.

imiss_amidagadir

Google nous offre de magnifiques étrennes pour 2008 : Agadir en haute définition.

C'est l'occasion rêvée d'y superposer l'ancien plan de 1959, réalisé par le cabinet technique Bret-Leuzinger, afin de retrouver dans la ville reconstruite le point précis (à 15-20 m près) de son ancienne maison ou immeuble.

Le Talbordjt et le Plateau Administratif ont été interdits de reconstruction, à la fois pour suivre les recommandations du Service Géologique